Les « jours du traité » dans l’histoire

Un grand rassemblement

 
Bibliothèque et Archives Canada/PA-073759

Danse du thé dogrib à Rae, en 1937.

Tous les ans en juillet, les Tłı̨chǫ se rendaient à Rae en canot pour marquer les « jours du traité ». À cette occasion, les paiements accordés en vertu du traité étaient distribués et, une fois les agents partis, les célébrations pouvaient commencer.

Encore aujourd’hui, on se rappelle le nombre infini de tentes, les grands festins et les danses du thé qui duraient des heures. Avant l’événement, les gens venaient en canot jusqu’à Rae et campaient en groupe en chemin.

Annie Simpson se rappelle les gens courant vers le rivage pour accueillir les embarcations arrivant de Whatı̀, l’installation des tentes pour les nouveaux venus et l’entraide collective. On se rassemblait à la maison du chef pour manger et ensuite jouer à des jeux traditionnels.

On pouvait sentir le sol trembler lorsqu’il y avait de grandes danses au son du tambour. Tout le monde était simplement heureux. – Eddie Camille